[Culture – Ardenne] « La Route des légendes »

Depuis le Moyen Âge, l’histoire des quatre fils d’Aymon se transmet aux générations futures, mais aussi le long des routes commerciales. Ainsi les aventures de ces quatre frères ardennais ont investi les folklores français, belges et néerlandais. À travers son association Les quatre fils Aymon, Noël Orsat travaille actuellement à la construction de deux routes touristiques dans les Ardennes : la Route européenne des légendes et La route Charlemagne. Cette dernière se base sur les pérégrinations du célèbre monarque. « Sa légende trace le portrait d’un héros typiquement européen » affirme Noël Orsat. « Le roi et son neveu Renaud de la légende des quatre fils d’Aymon alimentent encore aujourd’hui les contes et légendes de la Belgique à l’Italie ». L’idée de créer une route des légendes germe dans l’esprit du membre de la commission culturelle du Conseil de l’Europe originaire de Tourteron. L’institution apporte son soutien à l’initiative. Pour l’exposer, Noël Orsat a organisé vendredi après-midi au château fort une assemblée générale à laquelle il a convié les acteurs économiques ardennais. Objectif : détailler la construction de La route de Charlemagne. Un circuit compris dans le projet La route des légendes pour lequel il s’investit depuis maintenant dix ans en compagnie de personnalités du milieu culturel ardennais. Ce volet consiste en une découverte des sites départementaux qui ont participé à la destinée du célèbre roi.

Un projet de développement

Une aventure humaine forte où chaque détail de ces deux chantiers d’envergure provient de longues études minutieuses réalisées sur le terrain. L’association se destine à créer des parcours pédestres et équestres où des guides racontent les légendes et les illustrent avec les sites visités. Baptisé Il faut sauver le cheval Bayard (du nom du célèbre cheval magique de la légende), le parcours propose de traverser les lieux à dos de cheval de trait Ardennais. « Cette opération doit sensibiliser les gens à la sauvegarde de ce cheval et leur faire mesurer son importance » explique- t-il. Une action qui a visé aussi à renforcer l’exploitation des ressources touristiques : « L’ensemble des acteurs du tourisme dans le département a pu réaliser le potentiel de développement à l’avenir et les retombées engendrées par le concept ». Un amour pour l’histoire et la culture ardennaise qu’il a souhaité faire partager à chacun des acteurs économiques. Pour en préciser les tenants et aboutissants, une projection d’un film de présentation de huit minutes a été organisée au cours de la séance.

Publié le jeudi 30 juillet 2009 – dans les pas de Charlemagne

Le Conseil de l’Europe apporte son soutien à ce projet de routes touristiques.

Source : SEDAN / Projet « La Route des légendes » Dans les pas de Charlemagne | L’Union.

 

Publicités