[Belgique – Carnaval] Ath – Du haut du cheval Bayard, les fils Aymon dominent… – lavenir.net

ATH – De tous les géants athois, le plus impressionnant est sans nul doute le cheval Bayard. Haut de 6,30 mètres, il pèse 632 kilos. Un poids auquel il faut ajouter celui des enfants, les « quatre fils Aymon » (qui peuvent aussi être des filles ! ). Pour soulever et faire cabrer cet imposant destrier, deux équipes de seize porteurs se relayent.

 

Si, proportionnellement, le poids assumé par chacun d’eux est moindre que celui des autres géants, le nombre de danses à exécuter est bien plus élevé.

Reconstruit en 1948 par le sculpteur René Sansen à l’initiative d’une société de gymnastique locale, Bayard est accompagné par une petite gymnaste, toujours prompte à impressionner la foule de ses grands écarts et de ses cabrioles.

 

Découvrez la première danse du cheval Bayard dans notre reportage vidéo.

 

Avec les drapeaux

 

La musique de Huissignies fait danser le cheval.

 

 
Les majorettes et les porte-drapeaux ajoutent de la couleur aux chorégraphies très élaborées exécutées pas le destrier, qui se terminent traditionnellement par un hennissement .

La deuxième danse du cheval Bayard dans notre reportage vidéo.

Ath – Du haut du cheval Bayard, les fils Aymon dominent… – lavenir.net.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :