[Culture – Documents] France Culture se penche sur Charlemagne et Attigny – L’Union

Où l'on apprend que l'Empereur à la barbe fleurie… n'en avait pas !

Où l’on apprend que l’Empereur à la barbe fleurie… n’en avait pas !

VOUZIERS (Ardennes). L’émission «La Fabrique de l’Histoire» propose une série sur Charlemagne. On y apprend qu’il n’a pas inventé l’école et qu’il ne portait pas de barbe !

Q UAND Charlemagne est mis à l’honneur, Attigny n’en profite pas toujours.
La ville fut pourtant résidence impériale carolingienne et la présence de Charlemagne y est mentionnée à de nombreuses fêtes de Noël ou de Pâques.
Le Dôme de Charlemagne, classé monument historique en 1922, atteste de l’empreinte majeure laissée là par celui que l’on surnomme « l’Empereur à la barbe fleurie ».
Cette fois, l’affront a été évité. Une équipe de France Culture vient de se rendre sur place dans le cadre d’une série pour l’émission « La Fabrique de l’Histoire ».
Du 29 avril au 2 mai, Charlemagne sera à l’honneur sur les ondes. Mardi 30 avril, entre 9 h 06 et 10 heures sera diffusé « A la recherche de Charlemagne », un documentaire de Perrine Kervran réalisé par Séverine Cassar.
La « bande-annonce » figurant sur le site de l’émission ne laisse pas indifférent.
« Que sait-on vraiment de Charlemagne avec certitude ? À quoi ressemblait-il ? Quelle personnalité avait-il ? Que mangeait-il ? Comment vivait-il ?
Grâce à l’archéologie et aux sources écrites on peut échafauder quelques pistes et parfois mettre à bas certains mythes tenaces. »
L’enquête débouche d’ailleurs sur la mort de quelques idées reçues : « Charlemagne ne portait pas de barbe, ne mesurait pas 2m40 et n’a pas inventé l’école. »

Moustachu, curieux et amateur de bains…

Impossible de rater ça. Entre la cathédrale de Reims, le Musée Saint-Rémi, le Camp Romain et Médiéval du Mont-Vireux, le Palais du Tau ou la bibliothèque Carnégie, l’auditeur fera du chemin.
Attigny n’aura donc peut-être pas partie facile. Mais on sait déjà que la Voie romaine (Reims-Trèves), qu’empruntait Charlemagne pour se rendre dans son palais et qui passe près d’Attigny, est mise à l’honneur.
Noël Orsat, porteur du fameux projet de la route Charlemagne, a été sollicité, ravi que l’on évoque cette thématique passionnante.
Noël Bourgeois, maire d’Attigny, a participé à l’émission, tout comme Philippe Pincemin et son épouse Christine qui ont décoré leur restaurant à la mode Charlemagne et font partie de la Route.
Le jour de l’enregistrement, ils ont d’ailleurs proposé un menu ardennais, sur fond de musique médiévale, précédé d’un délicieux hypocras.
On espère que le breuvage aura inspiré les protagonistes.
Allez, encore quelques scoops pour vous donner envie : Charlemagne « portait la moustache, il a bien reçu un éléphant en cadeau du sultan Harun Al Rashid, il a eu plusieurs femmes et de nombreux enfants, il était curieux de tout, il aimait la chasse et prendre des bains dans les sources thermales pour soigner ses rhumatismes… »

J.B.
Du 29 avril au 2 mai, de 9 h 06 à 10 heures sur France Culture, émission « La Fabrique de l’Histoire ».

France Culture se penche sur Charlemagne et Attigny | L’Union.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :