[Reims – Culture] Festival du film polonais les 3 et 4 décembre – Médiathèque Jean Falala

PROGRAMME KINOPOLSKA 2011
4ème édition du Festival du cinéma polonais à Reims
3 et 4 Décembre 2011

Programme complet à télécharger ici :

reims_poster kinopolska

PROGRAMME KINOPOLSKA 2011

Créé en 2008, organisé à Reims par l’Association Culturelle Champagne Pologne en partenariat avec
l’Institut Polonais de Paris, en collaboration avec le PISF (Polish Film Institute), l’association Lumières of
Europa et l’aide précieuse de la Ville de Reims, le Festival Kinopolska est un événement cinématographique
incontournable, voué à promouvoir le cinéma polonais en France.
En 2011, le Festival Kinopolska déroule le tapis rouge et se pare de paillettes pour fêter la présidence
polonaise du Conseil de l’Union Européenne avec une quatrième édition placée sous le signe du Festival de
Cannes. Une semaine à Paris pour mettre en lumière la résonance que les films et les cinéastes polonais ont
acquise à Cannes dans le passé.
A Reims les 3 et 4 décembre 2011 Kinopolska donne l’occasion de découvrir une sélection de quatre films contemporains les plus
remarqués dans les Festivals internationaux, sélection des meilleures productions polonaises de ces dernières années. Travaillant diverses
thématiques (relations familiales, état de la jeunesse, rôle des nouvelles technologies) et effectuant une relecture de l’histoire à travers la
peinture de Bruegel, les fictions contemporaines dressent un portait sans complaisance de la société et ouvrent les nombreuses
perspectives du cinéma polonais contemporain.
Samedi 3 décembre 2011
16h00.
L’inauguration de la 4ème édition du Festival du cinéma polonais KINOPOLSKA sera suivie de la projection des films.
Soirée animée par Claude Bégué.

AVANT-PREMIERE

BRUEGEL – LE MOULIN ET LA CROIX (Młyn i krzyż) – Un film de Lech Majewski – 2011 – 96min. -VOSTF
Année 1564, alors que les Flandres subissent l’occupation brutale des espagnols, Pieter
Bruegel l’Ancien, achève son chef d’œuvre « Le Portement de Croix », où derrière la
Passion du Christ, on peut lire la chronique tourmentée d’un pays en plein chaos. Le
film plonge littéralement le spectateur dans le tableau et suit le parcours d’une
douzaine de personnages au temps des guerres de religions. Leurs histoires
s’entrelacent dans de vastes paysages peuplés de villageois et de cavaliers rouges.
Parmi eux Bruegel lui-même, son ami le collectionneur Nicholas Jonghelinck et la
Vierge Marie.
Lech Majewski, originaire de Katowice, est né en 1953. Metteur en scène pour
le théâtre et l’opéra, également écrivain et peintre, il se spécialise dans la
réalisation de films pendant ses études à l’école de cinéma de Łódź. Il est
l’auteur de dix longs-métrages depuis le début des années 1980, dont Wojaczek
(1999) et Le jardin des délices (Ogród Rozkoszy Ziemskich, 2003). En opposition au
réalisme recherché par une large tradition de l’art polonais, Lech Majewski
préfère créer avec l’appui des puissances de l’imagination et des rêves, tout en révélant parallèlement une intimité inattendue entre le
cinéma et les arts plastiques.
Un verre d’amitié sera servi au public.
19h00

LES GALERIENNES (Galerianki) – Un film de Katarzyna Rosłaniec – 2008 – 77min. VOSTF
Composés de vitrines alléchantes, de bijoux dorés, de produits de cosmétique coûteux et
de vêtements à la mode, les centres commerciaux sont les temples de la consommation
contemporaine. Milena et ses amies ont pris l’habitude d’y passer leur temps libre. Pour
se payer ce qu’elles veulent, elles acceptent de vendre leur corps à des hommes riches, qui
abusent sans scrupules de leur jeunesse et de leur naïveté. Alice, une fille sensible et
réservée, rejoint le groupe d’amis de Milena et, pas à pas, accepte les règles de ce jeu
dangereux.
Film remarqué dans des festivals internationaux pour la fraîcheur de son
interprétation et la pertinence du regard porté sur la jeunesse.
2009, Festival des Films Polonais à Gdynia, le prix du Meilleur Premier Film
Née en 1980, Katarzyna Rosłaniec suit des études d’économie à Gdańsk. Puis elle
se tourne vers la réalisation de films. Elle étudie à l’école de cinéma de Varsovie
puis à l’école de documentaire d’Andrzej Wajda. Son premier long-métrage de fiction, Les galériennes, sort en 2008, puis est suivi d’un
second long-métrage se situant une nouvelle fois dans l’univers de la féminité, Baby Blues (2011).

Dimanche 4 décembre 2011
15h00
BAD BOYS cellule 425 – Un film de Janusz Mrozowski – 2009 – 86min – VOSTF – uniquement pour Kinopolska Voyages
– En présence du réalisateur.
Ils sont sept dans une cellule de 15m2 dans la prison de Wolow, en Pologne. Ce film
raconte leur quotidien, le quotidien des hommes condamnés à de lourdes peines. Le
film de Janusz, qui a « habité » avec eux pendant 10 jours, aurait pu être pathétique,
lourd, insoutenable – il est touchant, souvent drôle, émouvant et profondément
humaniste. Les habitants de la cellule 425 se posent des questions sur leur vie et, le
faisant, font trembler nos propres certitudes.
Janusz Mrozowski a été inspiré par un appel des détenus français réclamant
l’ouverture des prisons à la culture, mais l’administration pénitentiaire
française ne lui a pas accordé le droit de faire participer les prisonniers d’une
manière active dans ses projets de films. L’administration des prisons
polonaises s’est révelée plus compréhensive et plus « ouverte ».
Le film a été présenté au Festival de Cannes dans la sélection ACID, au
Festival du Film de La Rochelle, au Festival International de Varsovie et au World Film Festival of Bangkok
Après le film, rencontre avec le réalisateur. Un verre d’amitié sera servi au public.
18h00

LA CHAMBRE DES SUICIDES (Sala samobójców) – Un film de Jan Komasa – 2011 – 117min. -VOSTF
Nous sommes dans une famille polonaise aisée et influente. Dominik, élève brillant
dans un très bon lycée, s’apprête à passer le bac. Un moment d’égarement au cours
d’une soirée bien arrosée et le garçon se trouve ridiculisé, traité de « pédé » et harcelé
par ses « amis » sur facebook. Incapable d’affronter la réalité, Dominik plonge dans un
monde parallèle sur internet, attiré par une mystérieuse « chambre des suicidés ». Sa
famille, sa scolarité et son avenir ne comptent plus désormais, le dialogue avec
l’adolescent semble rompu.
Un premier film – coup de poing à la dramaturgie efficace et très abouti
formellement, qui dénonce le mal qui ronge la jeunesse en Pologne et ailleurs.
2011, Wroclaw, Festival International Era Nowe Horyzonty, le prix du
Meilleur Débutant dans la catégorie « Nouveau Cinéma Polonais ».
Né en 1981 à Poznań, Jan Komasa se destine très vite à la réalisation de films. Il entre à l’école de cinéma de Łódź et obtient son diplôme
en 2006. Pendant ses études, il remporte le troisième prix de la Ciné fondation au Festival de Cannes en 2004. A sa sortie de l’école, il
réalise un documentaire intitulé Confluence (Spływ, 2006) qui porte un regard contemporain sur la toxicomanie. En 2008, il monte une pièce
de théâtre filmée à Wrocław dans le cadre du projet « Scènes de la vie concrète » (« Sceny Faktu »). La chambre des suicidés, son premier
long-métrage de fiction, est tiré de cette école.

3 et 4 Décembre 2011
Médiathèque Jean Falala , 2 rue des Fuseliers, 51100 Reims
Renseignements au : 03.26.47.42.80 ou 06.15.30.19.00
Tarifs :
Normal : 7 € (deux films du même jour)
Réduit : 5 € (deux films du même jour)
Kinopass illimité : 12 € (entrée libre à toutes les séances)
Kinopolska poursuivra sa route vers les villes françaises de : Strasbourg, Toulouse, Lyon, Montpellier, Saint-Etienne, Orléans, Lille et
Clermont-Ferrand.

Association Culturelle Champagne Pologne

 

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :